Que faire maintenant? Un guide pour déterminer la prochaine étape de la voie vers un poids plus sain…

par Melinda D. Maryniuk, M.Ed., Dt.P., C.D.E

Une enquête récente menée auprès de plus de 1 700 personnes tentant d’atteindre un poids plus sain a révélé que près de la moitié d’entre elles n’étaient pas certaines de ce qu’elles devaient faire par la suite. Même les personnes qui avaient discuté de la gestion de leur poids avec leur médecin n’avaient pas une idée claire de ce qu’elles devaient faire.  

Pour toute personne qui se sent coincée et qui a besoin d’être encouragée ou guidée pour avancer dans sa démarche de perte de poids, voici quelques conseils qui peuvent vous aider.

Obtenez les faits

Il y a tellement de fausses informations sur la perte de poids qui circulent sur Internet qu’il peut être difficile de s’y retrouver. Voici ce que vous devez savoir :

L’excès de poids n’est pas de votre faute. Arrêtez de vous culpabiliser et d’avoir honte. Il est bien établi que l’obésité/l’excès de poids est une maladie chronique et qu’il existe des traitements médicaux qui peuvent vous aider.

Visez un objectif de perte de poids raisonnable. Reconnaissez que nous ne contrôlons pas le chiffre sur la balance… concentrez-vous sur les comportements sains qui conduiront à une meilleure santé physique et mentale et laissez la balance s’occuper d’elle-même.

Des régimes différents fonctionnent pour différentes personnes! Il existe de nombreuses approches de planification des repas qui se sont révélées efficaces pour une bonne santé, notamment le régime méditerranéen, la méthode de l’assiette, l’alimentation à base de plantes, une approche basée sur les aliments complets (en minimisant les aliments transformés) et un style d’alimentation à faible teneur en glucides. Choisissez celle que vous croyez pouvoir respecter et qui vous plaira.

Renseignez-vous sur les autres options. Pour la plupart des personnes vivant avec l’obésité, une alimentation saine et l’exercice physique ne suffisent pas à les aider à atteindre et à maintenir un poids plus sain. La bonne nouvelle est qu’il existe des traitements médicaux de l’obésité, notamment des médicaments, des interventions chirurgicales et des interventions psychologiques. Même si vous avez essayé des médicaments pour perdre du poids dans le passé, il existe de nouvelles et de meilleures options. La chirurgie peut également être une solution à envisager.

Parlez-en à votre médecin

Il se peut que votre médecin n’aborde pas le sujet de votre poids. Vous pourriez donc penser qu’il ou elle ne veut pas en parler. En réalité, il ou elle attend parfois que vous abordiez le sujet. Si vous êtes prêt·e à faire de la perte de poids une priorité, parlez à votre médecin des options de traitements et discutez de ce que vous pensez devoir mettre en place pour réussir.

● Quel est pour moi un objectif de perte de poids raisonnable?

● Parmi les médicaments que je prends, certains contribuent-ils à la prise de poids?  

● Existe-t-il un programme de perte de poids que vos patient·e·s ont trouvé utile?

● Y a-t-il un·e nutritionniste que vous me recommanderiez?

● Y a-t-il un·e psychologue ou un·e spécialiste de la médecine comportementale qui pourrait m’aider à trouver des moyens d’établir une meilleure relation avec la nourriture?

● J’ai l’impression d’avoir fait de mon mieux avec le régime et l’exercice (et je vais continuer à le faire…), mais que dois-je envisager d’autre? Existe-t-il des médicaments pour perdre du poids qui pourraient me convenir?

Créez votre P-A-P (Plan d’action personnel)

Vous êtes prêt·e. Vous connaissez les faits. Vous avez parlé à votre médecin… mais que faire maintenant? C’est à vous de prendre les mesures qui s’imposent. Chaque parcours est personnel et il n’y a pas qu’une seule bonne façon de faire. Voici quelques suggestions que de nombreuses personnes qui ont réussi à perdre du poids et à maintenir leur poids ont trouvé utiles pour vous aider à démarrer.

Définissez votre motivation, le « pourquoi ». Il est utile de formuler la raison pour laquelle la perte de poids est importante pour vous. Pourquoi cela va-t-il valoir la peine de faire des efforts? Allez au fond de vous-même, réfléchissez à cette raison. Pour les petits-enfants? Pour mieux marcher sans vous sentir fatigué·e? Pour profiter d’une vie plus longue?

Écrivez-la. Conservez-la quelque part pour vous en souvenir. Tenir un journal des aliments et/ou des activités constitue également un bon moyen d’être responsable de l’atteinte de vos objectifs.

Comprenez la biologie de la reprise de poids. Plusieurs d’entre nous ont perdu du poids dans le passé, puis l’ont repris. Cela ne signifie pas que nous ne faisions pas assez d’efforts. Il existe des mécanismes biologiques à l’intérieur de notre corps qui peuvent entraîner une reprise de poids. (Pour en savoir plus à ce sujet, lisez ceci.) Être renseigné·e sur ce qui se passe dans votre corps peut vous aider, vous et votre médecin, à établir un plan pour contrebalancer la réponse de votre corps à la perte de poids.

Évaluez ce qui vous a aidé dans le passé… et ce qui ne l’a pas fait. Faire l’inventaire des moments où vous avez connu du succès et des outils qui vous ont été utiles peut être un exercice utile. Peut-être que les encouragements d’une communauté en ligne ou les contrôles structurés d’un programme officiel vous ont aidé·e à rester sur la bonne voie… il y a peut-être moyen d’intégrer ces éléments utiles dans votre plan. (Et réfléchissez aussi à ce que vous avez essayé et qui ne vous convenait pas… cela peut vous faire gagner du temps et de l’énergie).

Choisissez votre approche. Il peut s’agir d’adhérer à un programme officiel de perte de poids (assurez-vous qu’il est réputé et supervisé médicalement), de discuter avec votre médecin d’un traitement médical ou de suivre une approche individuelle (comme l’utilisation d’une application).

Sachez qu’aucun choix n’est « définitif ». Il n’y a pas de mal à essayer différentes approches. Il existe de nombreux chemins vers la réussite. Si votre premier plan ne vous semble pas pouvoir être suivi à long terme, essayez autre chose. Si votre médecin vous suggère quelque chose qui ne semble pas vous convenir, prenez le temps de réfléchir à ce qui vous préoccupe. Posez plus de questions si vous avez besoin de mieux comprendre pourquoi quelque chose est recommandé.

Ayez un copain ou une copine pour vous soutenir. Il est difficile d’être seul·e dans ce parcours. Demandez à un·e partenaire, une personne chère ou un·e ami·e le type de soutien dont vous avez besoin. Il peut s’agir de quelqu’un avec qui marcher ou de quelqu’un qui peut vous rappeler gentiment pourquoi vous essayez d’atteindre un poids plus sain. Réfléchissez à ce qui vous serait utile. Faire partie d’une communauté d’adeptes sur les médias sociaux (comme Facebook) est également génial!

Dressez une liste des mesures que vous allez prendre. Choisissez-en 2 à 3 pour chaque semaine (voir la liste ci-dessous pour quelques idées). Assurez-vous que les objectifs que vous vous fixez sont précis et réalistes. (N’oubliez pas que tout le monde devrait manger sainement et faire de l’exercice pour rester en bonne santé, mais les changements de mode de vie ne sont pas un traitement contre l’obésité). Mettez toutes les chances de succès de votre côté.

Concentrez-vous davantage sur les aspects positifs. Pensez à ce que vous pouvez faire… et moins à ce que vous voulez éviter. Par exemple, au lieu de penser « Je ne peux pas manger de la crème glacée tous les soirs », pensez « Je peux manger ½ tasse de crème glacée deux fois par semaine. »

N’oubliez pas qu’il n’y a pas une seule bonne méthode. Le parcours de chacun est différent, mais vous pouvez réussir. Faites le premier pas et soyez indulgent·e envers vous-même!

Idées d’activités!

● Je ferai une marche rapide pendant ____ (10-20) minutes, ___ (4-6) jours par semaine.

● Je vais boire ______ (eau, eau minérale, thé) au lieu de mes boissons habituelles plus caloriques (jus, soda).

● Je ferai davantage d’échanges d’aliments entiers sains tels que ______ contre des aliments transformés______.

● Je me pèserai quotidiennement (ou hebdomadairement).

● Je planifierai mes repas à l’avance… et je prévoirai quelques friandises.

● J’utiliserai une assiette/bol/verre plus petit pour m’aider à réduire la taille des portions.

● Je prendrai un rendez-vous pour discuter des options de traitements disponibles avec mon médecin.

Pour trouver un médecin spécialisé en gestion du poids au Canada près de chez vous, cliquez ici.


Menu