Quatre FAITS sur l’obésité…

Blogue

Il n’y a probablement pas de problème de santé plus incompris que l’obésité. Alors, à l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité, voici quatre FAITS sur l’obésité.

Fait no 1L’obésité est une maladie chronique

Beaucoup de gens pensent que les personnes vivant avec de l’obésité ou un excès de poids ont simplement un problème de volonté – que si elles s’efforçaient simplement de manger moins et de bouger plus, elles perdraient du poids et maintiendraient cette perte de poids. En fait, c’est LOIN d’être le cas.

Comme le dit le Dr David Macklin, spécialiste de l’obésité à Toronto, « il y a une tonne de preuves médicales qui indiquent que les problèmes de poids constituent une réelle maladie complexe, génétiquement programmée, influencée par l’environnement. »

Pourquoi en est-il ainsi? Cela a à voir avec la façon dont notre corps a évolué il y a des dizaines de milliers d’années, lorsque la nourriture n’était pas si facilement disponible. Disons que je commence une diète et que je commence à perdre du poids. Malheureusement, mon corps pense que c’est parce que la nourriture est soudainement très rare et il commence à se défendre en essayant d’empêcher une perte de poids supplémentaire et en travaillant pour retrouver son poids initial. Il diminue mon métabolisme, de sorte que je brûle moins de calories et il augmente les hormones qui me donnent faim, tout en affaiblissant les hormones qui me font me sentir rassasié(e). C’est la façon dont mon corps se protège : il pense vraiment que je suis en danger. Même les personnes les plus motivées qui suivent une diète agissent contre leur propre biologie et, en fin de compte, presque toutes les personnes qui suivent une diète reprennent le poids perdu, souvent même un peu plus. Ce sont ces mécanismes qui font de l’obésité une maladie chronique, « tout comme l’asthme, tout comme la dépression, tout comme la maladie de Parkinson », comme le dit la Dre Laura Reardon, spécialiste de l’obésité à Halifax. 

Fait no 2 – La génétique joue un rôle important

Selon une croyance très répandue, « ce que nous pesons est le résultat de ce que nous mangeons et de la quantité d’exercice que nous faisons ». En fait, la vérité est que la génétique joue un rôle important dans ce que nous pesons, « déterminant près de 80 % de notre taille et de notre forme », selon le Dr Macklin.

Il poursuit en soulignant que les chiffres sont très semblables pour la taille, mais dit que « vous ne voyez pas vraiment les gens se blâmer ou se qualifier d’inférieurs juste parce qu’ils n’ont pas atteint la taille qu’ils estiment qu’ils auraient réellement dû avoir. Pourtant, l’influence génétique est la même en ce qui concerne notre taille corporelle et notre grandeur ».

Nous avons tendance à considérer la taille comme une chose que nos gènes déterminent pour nous, tout en croyant que nous pouvons contrôler notre poids. C’est plus complexe que cela.

Fait no 3 – Pour la plupart des gens, le régime alimentaire et l’exercice ne suffisent pas…

Pour ceux qui croient que la formule de la gestion du poids est simple, qu’il suffit de manger moins et de bouger plus, voici ce qu’il en est. Pour la plupart des gens, la diète et l’exercice physique ne suffisent pas à eux seuls pour atteindre et maintenir un poids plus sain. Cela tient en partie à la nature des « diètes » telles que nous les concevons de manière traditionnelle.

La Dre Ali Zentner, spécialiste de l’obésité à Vancouver, s’exprime ainsi : « Le problème avec les diètes est qu’elles ne fonctionnent pas. Les diètes ont un début, elles ont un milieu et elles ont une fin. Le problème avec les diètes est qu’elles préconisent la restriction. Elles préconisent le déni, la privation. Elles préconisent de ꞌsimplement travailler plus fort et de détester celaꞌ pendant un certain temps Mais quand il s’agit d’obésité, il faut le faire pour toujours. »

Faire des changements durables pour acquérir un mode de vie plus sain est important, mais quand ce n’est pas suffisant, il faut essayer autre chose en plus…

Fait no 4 – Il existe des traitements pour aider tout le monde à atteindre un poids plus sain

Voici la bonne nouvelle : il existe d’autres traitements, d’autres solutions que les diètes et l’exercice physique ou faire preuve d’une plus grande volonté. Le Dr Sean Wharton offre l’explication suivante : « Il existe des ressources pour vous aider à ne pas prendre de poids et ce n’est pas la volonté. Vous avez échoué avec la volonté encore et encore. Il faut donc que ce soit quelque chose de différent, comme la chirurgie bariatrique, les médicaments ou la thérapie cognitivo-comportementale. Il y a donc de l’espoir. Il y a une réponse, il y a une réponse qui existe. » 

La première étape pour trouver la réponse qui EXISTE est de parler à votre médecin pour obtenir un traitement médical pour votre poids. Il peut s’agir de demander une consultation auprès d’un spécialiste ou d’explorer certains des traitements médicaux disponibles avec votre médecin de famille. Consulter un professionnel de la santé vous aidera à trouver un plan personnalisé qui vous convient, à vous et à votre situation. Faites vos recherches et sachez que, comme le dit la Dre Judy Shiau, une spécialiste d’Ottawa, « il vaut vraiment la peine de consulter un médecin, qu’il s’agisse de votre médecin traitant ou que vous soyez dirigé(e) vers une clinique spécialisée pour la gestion de votre poids ». Il n’y a rien de mal à obtenir cette aide professionnelle.

***

Et si vous cherchez d’autres preuves que « les problèmes de poids ne sont pas un défaut de caractère, » comme le dit le Dr Macklin, ne cherchez pas plus loin que cette vidéo étonnante de personnes obèses parlant de leur expérience de vie dans des corps plus grands. C’est une source d’inspiration et d’humilité qui nous rappelle que le jugement et la stigmatisation des personnes vivant avec de l’obésité ne sont pas la solution. Connaître les faits et avoir plus de compréhension est la meilleure attitude…

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’obésité, cliquez ici.

Pour trouver un médecin spécialisé en gestion du poids au Canada près de chez vous, cliquez ici.

Menu