Famille et Santé

Par: Paula Diaque Ballesteros, MS, RD, CDE & Madeleine Ortiz

Nous rions en famille, nous pleurons en famille et nous célébrons en famille. La famille est le ciment qui nous maintient ensemble. Passer du temps avec ceux qu’on aime accroît notre bonheur et réduit le stress. Il n’est donc pas étonnant de tenter de passer le plus de temps possible avec eux. Il n’est pas non plus étonnant que lorsque nous sommes réunis avec les membres de notre famille, il y ait aussi beaucoup d’aliments délicieux.

Lorsque nous tentons de perdre du poids et de manger plus sainement, cela peut sembler comme devoir faire le choix entre ceux qu’on aime et notre bien-être. Mais Paula Diaque Ballesteros, une nutritionniste agréée, fait valoir qu’il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. Avec ses conseils et un peu de pratique, nous n’aurons pas à choisir entre passer du temps avec les gens que nous aimons et la santé que nous méritons.

Exercez-vous à dire non

Il n’est pas facile de dire non, mais il est acceptable de le faire. La première étape consiste en fait à utiliser les mots « non merci ». Au départ, il se peut que vous vous sentiez mal à l’aise de refuser des plats, mais avec l’usage, cela deviendra plus facile. Soyez aimable, mais ferme, envers toute personne qui vous offre de la nourriture. Si cela peut vous être utile, accompagnez le mot « non » d’une raison. Par exemple, « non merci, j’ai le ventre plein » ou « non merci, j’essaie vraiment de faire attention à ma santé en ce moment ». Vous vous sentez encore un peu mal à l’aise de dire non? Exercez-vous à le dire à un(e) ami(e) proche ou à un être cher jusqu’à ce que cela soit plus naturel.

Gérez vos portions

Si dire non ne semble pas être une option, mettez l’accent sur le contrôle des portions. Demandez des petites bouchées ou de goûter seulement. Une fois que vous avez eu un très petit morceau ou une portion plus petite, dites au cuisinier ou à la cuisinière que c’était délicieux, mais que vous en avez assez. De même, refusez poliment de repartir avec des restes du repas pour ne pas être tenté(e) lorsque vous revenez à la maison après la soirée.

Planifiez à l’avance

Si vous devez vous rendre chez votre grand-mère et que vous savez qu’elle fait le meilleur pâté chinois au monde, sentez-vous à l’aise d’en profiter et de le savourer… mais faites-le avec un plan à l’esprit. Vos plats préférés peuvent faire partie de votre plan alimentaire si vous planifiez vos accompagnements et les autres repas de ce jour-là pour qu’ils soient les plus nutritifs possible. Choisir de manger les choses que vous aimez le plus avec conscience et dire non aux aliments qui ne sont pas aussi savoureux ou aussi spéciaux pour vous vous permettra de manger de façon équilibrée et vous vous sentirez bien dans votre corps.

Attention aux hors-d’œuvre

Les repas en famille ou les réunions avec les amis commencent habituellement avec des hors-d’œuvre. Mais la situation peut devenir délicate, car parfois nous nous laissons emporter par la quantité que l’on mange. La solution simple est d’être conscient(e) de la quantité que vous mangez. Prenez une petite assiette, choisissez les hors-d’œuvre que vous voulez manger, ne surchargez pas votre assiette, tenez‑vous en à cette portion et savourez-la. Rappelez-vous… le repas principal est à venir! Nous mangeons souvent plus que nous n’en avons l’intention simplement parce que nous ne faisons pas attention à ce que nous mangeons.

Apportez un plat à partager

Trouvez un plat santé que vous aimez et apportez-en en quantité suffisante pour le partager. Cela peut être une bonne occasion d’inclure un plat de légumes. Lorsque vous faites cela, vous savez que vous aurez au moins un aliment qui est nutritif et qui convient à votre plan d’alimentation santé. Vous offrirez aussi aux autres une occasion d’essayer de nouveaux aliments santé à ajouter à leur régime alimentaire. Plus vous pouvez inspirer les autres, plus vous obtiendrez de soutien lors de réunions sociales dans l’avenir.

Passez du temps avec la famille et les amis

Lorsque vous avez l’occasion d’être avec des membres de votre famille, profitez de leur compagnie et soyez reconnaissant(e) de tout l’amour manifesté. La nourriture est importante et spéciale, mais le meilleur cadeau est d’être en mesure de passer du temps avec ceux que vous aimez le plus et, plus votre santé s’améliorera, plus vous serez en mesure de le faire. Si vous mangez trop à une réunion de famille ou avec des amis, ne culpabilisez pas. Soyez tout simplement conscient(e) de ce qui s’est passé, de la raison pour laquelle c’est arrivé et de la manière dont vous pouvez l’éviter la prochaine fois.

Menu