5 raisons pour lesquelles les enfants n’ont pas besoin de suivre une diète

Bien-être

Por: Madeleine Ortiz

En tant que parent, réaliser que son enfant est en surpoids et risque de développer des complications de santé peut être terrifiant. Nous voulons protéger nos enfants et les aider à être en aussi bonne santé que possible, mais comment faire? Selon la Dre Julie St-Pierre, professeure agrégée de pédiatrie à l’Université McGill de Montréal, la dernière chose que nous devrions faire pour aider nos enfants à être en meilleure santé est de leur faire suivre une diète amaigrissante. Elle offre cinq raisons à cette fin… et explique ce qu’il faut plutôt faire.

1. À ce jour, aucune diète alimentaire ne s’est jamais révélée efficace pour les enfants

Oui, vous avez bien lu. Chaque année, la Scientific Community for Young People et l’American Heart Association passent en revue de manière détaillée l’ensemble des diètes amaigrissantes disponibles dans le monde. Aucune diète ne s’est même révélée efficace pour les enfants pour les rendre en meilleure santé, du moins à moyen ou long terme. En fait, des études montrent que les enfants reprennent probablement près du double du poids perdu à la suite d’une diète.

2. Les régimes alimentaires restrictifs peuvent nuire à la réussite scolaire

Quiconque a déjà suivi une diète sait qu’elle occupe beaucoup d’espace mental. Les enfants se développent et apprennent sans interruption et lorsqu’ils sont soumis à un régime hypocalorique, leur concentration et leur attention s’en trouvent affectées. De nombreuses études ont montré que les enfants qui suivent une diète voient leurs résultats scolaires diminuer.

3. L’activité physique diminuera probablement pendant une diète

L’activité physique joue un rôle important dans la santé d’un enfant. Elle renforce l’estime de soi et favorise un meilleur sommeil. Lorsqu’un enfant est mis au régime, il ne reçoit généralement pas les nutriments adéquats dont il a besoin pour faire du sport, faire du vélo ou simplement pratiquer les activités physiques de base qui sont si agréables et si fondamentales pour les enfants.

4. La biologie d’un enfant combattra une diète

Lorsqu’un enfant suit une diète, son corps le ressent. Des baisses d’énergie peuvent se produire, ce qui amène le corps à envoyer des signaux au cerveau pour récupérer cette énergie. Les enfants commencent à se sentir plus lents et plus affamés qu’ils ne l’étaient avant de suivre la diète. En plus de moins bouger, la biologie de l’enfant l’incitera à manger davantage. Ce sera frustrant pour les parents, mais plus particulièrement pour l’enfant qui ne comprendra pas pourquoi il a si faim et n’est pas autorisé à manger.

5. Les diètes nuisent à l’estime de soi

L’estime de soi est l’un des indicateurs les plus importants pour savoir si un enfant atteindra ou non un objectif. Lorsqu’un enfant est mis au régime, cela renforce les messages qu’il entend probablement déjà de la part de ses pairs et de la société en général, à savoir que quelque chose ne va pas chez lui. Son estime de lui-même est mise à mal et ses chances de se sentir confiant et capable d’atteindre ses objectifs sont considérablement réduites. Malheureusement, les effets de la diète sur l’estime de soi peuvent suivre les enfants jusqu’à l’âge adulte et avoir un impact négatif sur ce qu’ils seront capables de réaliser dans leur vie d’adulte.

Les diètes ne sont pas bonnes pour les enfants, mais le surpoids s’accompagne souvent de complications pour la santé. Que doivent donc faire les parents? Selon la Dre St-Pierre, la première chose que les parents peuvent faire est de demander l’aide d’un professionnel de la santé. Elle prévient qu’il peut être difficile de trouver un professionnel à l’aise de travailler avec des enfants en surpoids et obèses, mais n’abandonnez pas vos recherches! Tout en cherchant une clinique ou un spécialiste qui travaillera avec les enfants, commencez à faire des changements positifs à la maison et dont toute la famille bénéficiera. Voici quelques suggestions :

1. Évitez les aliments ultra-transformés à la maison et veillez plutôt à ce que toute la famille mange des aliments de haute qualité, peu transformés et entiers.

2. Limitez le temps passé devant l’écran et imposez des routines et de bonnes habitudes de sommeil.

3. Songez à inscrire les enfants à des activités physiques organisées, non seulement pour les faire bouger plus, mais aussi pour leur donner plus d’assurance.

Il n’y a pas de solution miracle, mais un bon professionnel de la santé, de petits changements et surtout le soutien de la famille peuvent faire une grande différence dans la santé d’un enfant.

Pour trouver un médecin spécialisé en gestion du poids au Canada près de chez vous, cliquez ici.

Menu